Chargement...

©2022 grandparissud.fr
Tous droits réservés

Découvrez la société 3D MÉTAL

Publié il y a 16 jours

Président de 3D Métal, Khalid Hida, Rissois de 32 ans, marié et père de deux enfants, a installé son entreprise aux Ateliers Relais, à Grigny. Sur 1105 m2, cet équipement géré par l’Agglo accueille une vingtaine d’entrepreneurs de Grand Paris Sud dans 19 bureaux et 8 ateliers.

Pourquoi avoir choisi la création d’entreprise ?

J’ai été chargé d’affaires pendant 10 ans dans une société de métallerie de Corbeil-Essonnes : Les Compagnons Métalliers Breuzard. J’avais fait le tour et je voulais passer à autre chose, être plus indépendant et avoir plus de liberté. J’ai préparé mon départ pendant un an. En démarchant des clients, en commençant à visualiser ma trajectoire et les différents paliers à atteindre... J’ai pu me former à la faveur du poste que j’occupais car je faisais tout, tout seul, j’étais autonome et indépendant, y compris pour les démarches administratives. Ce fut une très bonne école et je n’ai pas eu besoin de formation supplémentaire pour me lancer. J’ai créé mon entreprise en janvier 2019.

Comment présenter votre entreprise ?

Je suis dans le domaine de la métallerie-menuiserie. Je propose des clôtures, portails, garde-corps, portes d’entrées… tout ce qui ferme un bâtiment ! Je ne fabrique pas, j’achète les produits finis et je les pose. Actuellement, l’entreprise se compose de 8 salariés ; ils ont été embauchés par paliers, en fonction de la charge de travail. Deux la première année, puis de nouvelles embauches tous les 6 mois. Avec moi, nous sommes 9, désormais. L’équipe est stabilisée !

Comment l’Agglo vous a-t-elle aidé ?  

La première année, j’ai travaillé de chez moi pour ne pas me créer de frais supplémentaires. Je stockais les outils dans mon garage. Mais, dès la deuxième année, j’ai opté pour les Ateliers Relais, à Grigny. C’est plus confortable. Et depuis un mois, j’ai récupéré un atelier avec des bureaux. L’aide de l’Agglo est surtout financière, finalement, car le prix des locaux est très attractif. Il est plus bas que dans le privé.

Comment envisagez-vous l’avenir ?

Pour l’heure, l’entreprise existe depuis 3 ans et elle est stabilisée. Je ne souhaite pas créer une multinationale. Je veux garder une structure à taille humaine que je peux gérer seul. Cela dit, j’ai encore des idées en tête. Mais rien n’est d’actualité pour l’instant.

Plus d’infos : 06 63 44 97 01 – k.hida-3dmetal@outlook.fr

Équipement lié
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent de réaliser des statistiques anonymes de fréquentation de ce site internet. En savoir plus