Chargement...

©2020 grandparissud.fr
Tous droits réservés

Femmes cheffes d’entreprise, elles réussissent !

Publié il y a environ un mois

Goût de l’indépendance, volonté sans faille, organisation au top ! Aujourd’hui, une entreprise créée ou reprise sur deux l’est par une femme. Nous vous proposons deux portraits de dirigeantes implantées à Grand Paris Sud. Rencontre avec…

Dominique Coquatrix, gérante de Gesclés – Ris-Orangis

Quel est votre parcours ?

Dominique Coquatrix : « J’ai été commerciale, puis responsable marketing et communication dans une PME spécialisée dans les technologies de la sécurité pendant 16 ans. J’avais un peu l’impression d’avoir fait le tour du sujet lorsque j’ai appris que l’un de nos fournisseurs vendait. C’est cette opportunité qui m’a fait sauter le pas et quitter le confort du salariat pour devenir cheffe d’entreprise. Je connaissais les produits de Gesclés et le marché, c’était rassurant. Il est vrai aussi qu’entendre sur le marché du travail le refrain « Trop vieille, trop chère » ne me séduisait pas vraiment… »

Gesclés, qu’est-ce que c’est ?

D. C. : « Nous sommes spécialisés dans le rangement, l’organisation et la gestion des clés. Nous avons réuni les meilleurs acteurs du marché et sommes même distributeur exclusif de solution pour, notamment, le tableau mécanique de gestion des clés ou la boite à crochets qui s’ouvre par contrôle d’accès. »

Côté financement, comment avez-vous procédé ?

D. C. : « Ayant peu d’apport et refusant d’hypothéquer ma maison, je reconnais que sans Initiative Essonne, qui m’a octroyée un prêt d’honneur de 20 000 euros, ce qui a fait levier auprès de la banque, et France Active, qui s’est portée caution, je n’aurais jamais pu racheter la société. Ces deux structures se sont révélées indispensables à ma réussite et leur accompagnement a été précieux. »

Quels sont vos projets ?

D. C. : « Au départ, j’ai fait un peu de tri dans les produits. Aujourd’hui, je cherche à me diversifier et à développer ma gamme. Je ne cesse d’apprendre, car être dirigeante, c’est du non-stop, de la compta à l’aspect technique. Je travaille aussi très activement à augmenter le chiffre d’affaires. Nous affichons une croissance de 30% chaque année. »

Plus d’infos sur gescles.com

Sophie Labadie, gérante de Kalengo – Evry-Courcouronnes

Depuis combien de temps êtes-vous gérante de kalengo ?

Sophie Labadie : « J’avais déjà 50 % des parts de la société et le co-gérant, qui souhaitait lancer une autre activité, m’a cédée les siennes fin 2014, même s’il est resté dans la société jusqu’en 2018. Kalengo, c’est une entreprise qui a été fondée en 1997. Nous sommes spécialisés dans la réalisation de stands, la signalétique, la Plv (Publicité sur le lieu de vente)… »

Qu’est-ce qui vous a décidé à reprendre kalengo ?

S. L. : « J’étais responsable commerciale et je ne me voyais pas laisser l’équipe, ni cette activité que j’adore. J’ai dû tout apprendre. Je dois avouer que je ne pensais pas que cela serait aussi difficile, surtout l’aspect technique et le côté multi-tâches. Nous avons des grosses machines. Je me souviens notamment que pour rationaliser la production, j’ai réorganisé l’atelier : j’avais totalement sous-estimé les branchements électriques nécessaires. Cela paraît dérisoire, mais ça ne l’est pas lorsque les commandes ne peuvent pas attendre. C’est difficile, prenant à 200 %, mais passionnant. »

Quelle est la valeur ajoutée de votre entreprise ?

S. L. : « Nous en avons plusieurs. Tout d’abord, notre show-room au 1er étage de nos locaux. Il permet aux clients de se rendre compte réellement de la qualité de nos produits. Ensuite, notre savoir-faire. Nous proposons un service personnalisé et sur-mesure. C’est grâce à ces atouts que nous travaillons notamment pour des clients prestigieux du territoire, l’université d’Évry, le CHSF (Centre Hospitalier Sud Francilien)… Enfin, notre équipe : nous sommes 4 femmes, toutes hyper soudées et investies dans la société. »

Quels sont vos prochains chantiers ?

S. L. : « Nous venons de mettre à jour notre catalogue avec des produits très innovants comme un mur d’images en tissu avec un système de chaussette qui permet d’apposer des logos, des visuels… et nous allons travailler sur une refonte totale de notre site Internet. »

Plus d’infos sur kalengo.fr

Non, vous n’êtes pas seules !

Plusieurs réseaux et associations spécialisés sont destinés exclusivement aux femmes cheffes d’entreprise. Ils organisent des réunions, dîners-débats, conférences… tout au long de l’année.

Á Grand Paris Sud, notamment :

En chiffres

En France, l’entrepreneuriat féminin représente :

  • 36 % du nombre total d’entrepreneurs ;
  • 40 % des entreprises individuelles ;
  • 10 % d’entreprises innovantes ou de la Tech ;
  • 73 % d’entreprises toujours en activité après 3 ans d’existence ;
  • Un tiers des entreprises créées par des femmes le sont avec environ 4 000€.

Sources : creerentreprise.fr/entrepreneuriat-feminin

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent de réaliser des statistiques anonymes de fréquentation de ce site internet. En savoir plus